Mylène Farmer quitte Universal et rejoint Sony Music

Mylène Farmer

Mylène Farmer rompt son contrat avec Universal Music pour rejoindre Sony Music.

Joli coup pour Sony Music ! La major qui compte dans ses rangs plusieurs monuments de la chanson française comme Patrick Bruel, Julien Doré, Francis Cabrel ou encore Céline Dion, d’autres internationaux tel que Beyoncé, les rappeurs Black M et Maître Gims, accueille à présent Mylène Farmer. Après plus de 30 ans passés chez Universal Music, l’interprète de « Libertine » change de maison de disques pour la toute première fois.

Et c’est un événement dans l’industrie musicale tant l’artiste demeure aujourd’hui populaire. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : plus de 25 millions de disques vendus et des records en nombre, dont celui de l’artiste ayant classé le plus de titres en tête des charts (15 au total). Son dernier album Interstellaires (2015), propulsé en tête des ventes avec le soutien du duo « Stolen Car » partagé avec Sting, s’est écoulé à ce jour à plus de 320.000 copies.

Un nouvel album en préparation

Dans un communiqué, le Président de Sony Music Stéphane Le Tavernier, évoque un « grand privilège », parle d’une « artiste emblématique » qu’il souhaite accompagner durant la suite de sa carrière. Car Mylène Farmer planche bel et bien sur un nouvel album dont la date de parution sera précisée « ultérieurement » dit-on. Aucune autre information n’a été révélée pour le moment, mais des rumeurs de tournée en 2018 commençaient à faire surface sur la toile.

Cela dit, son départ n’est pas une surprise, bien que Pascal Nègre, ancien PDG d’Universal Music et désormais directeur de l’agence #NP, avait récemment expliqué que Mylène Farmer était tenue sous contrat avec son label (Polydor) pour encore un album. Justement, le départ de cet ami qui lui est cher a sans doute fait pencher la balance.

Leave a Reply